Accueil > Le Bulletin > Bulletin n° 16

Bulletin n° 16

dimanche 10 septembre 1989

ÉDITORIAL

Tout comme les oulipiens, au cours de leurs histoire, ont longuement trépigné en attendant « les machines », l’Association Georges Perec s’est longtemps inhibée, faute de matériel informatique disponible et adéquat, dans les ambitions bibliographiques qui étaient les siennes. Or, depuis que la dernière assemblée générale a autorisé le conseil d’administration à engager les dépenses nécessaires, les choses ont efficacement suivi leur cours, et un microordinateur (disque dur, compatible PC, deux formats de lecteur de disquette) nous a été fourni à prix très préférentiel par la Société Mobydoc de Toulouse. Jean-Philippe Mercier est venu installer la configuration et le logiciel de gestion de fichier à l’Arsenal, et quelques personnes ont commencé à se familiariser avec la machine et ses possibilités.

Le but principal de cette opération consiste en l’établissement et la gestions de bibliographies de et sur Georges Perec. Un contrat est en cours de signature avec les Presses Universitaires du Mirail pour la publication de ces bibliographies au cours des années à venir, et un travail collectif de recherche, de saisie et d’indexation a commencé. Mais à plus long terme, d’autres utilisations peuvent être envisagées, comme, précisément, des recherches de sous-bibliographies par des mots clés, la gestion du fonds documentaire de l’Association, la gestion interne de l’Association et d’un fichier d’adresses périphériques etc., et il est même permis de penser que ces travaux s’en trouveront facilités car « décentralisables » auprès d’autres utilisateurs de matériel compatible. Enfin, l’espoir de beaucoup est que la rédaction de ce bulletin en sera grandement allégée... et régularisée.

Il faut d’ailleurs rappeler, à propos de ce bulletin, et indépendamment des aléas de sa parution, que tous les membres de l’Association ont vocation à y faire insérer des annonces, références, avis, opinions, tribune, débats, droits de réponse, publicités (gratuite !) et d’autres, tant qu’il s’agit d’informations concernant Georges Perec ou l’Association elle-même. Seuls les travaux de lecture, de critique et d’étude continuent à en être exclus dans la mesure où ils réclament des supports de publication plus solides et à diffusion extérieure : c’est pour cela que l’Association a lancé la collection des Cahiers Georges Perec, dont deux numéros (3 et 4) devraient d’ailleurs paraître à l’automne aux Éditions du Limon, animées par Patrick Fréchet, à la même époque que L’Infra-ordinaire (recueil de textes épars de Georges Perec, autour de la description, aux Éditions du Seuil), 53 jours (enfin ! chez P.O.L), puis le recueil des Voeux homophoniques de Georges Perec (Au Seuil). Le temps a paru long en attendant les machines, l’été sera chaud en attendant tous ces livres.

Éric Beaumatin