Accueil > Le Bulletin > Bulletin n° 37

Bulletin n° 37

samedi 10 juin 2000

ÉDITORIAL

Je tiens avant toute chose à exprimer ici ma reconnaissance à Cécile De Bary, ancienne secrétaire de l’Association Georges Perec, qui m’aura initiées pendant une collaboration fructueuse de deux années aux tâches multiples de l’Association. Il faut rendre hommage à la qualité du travail qu’elle a su mener pendant cette période, caractérisé par sa rigueur, et à son investissement sans limites qui me servent d’exemple aujourd’hui.

Perec occupe toujours une place de choix dans la réflexion actuelle sur la littérature à contraintes. Le colloque L’écriture à contraintes, qui vient de s’achever à Grenoble, a bénéficié de la contribution de nombreux perecquiens. Signalons aussi la sortie du dernier numéro de Formules, intitulé « Qu’est-ce que la littérature à contraintes ? », et rappelons surtout la parution, à la fin de l’année dernière, d’un ouvrage qui fait désormais référence sur le sujet : la publication de la thèse de Christelle Reggiani, sous le titre Rhétoriques de la contrainte, Georges Perec-L’Oulipo.

Autre nouvelle d’importance, deux colloques auront lieu sur Perec au mois de novembre : un premier à Nancy sera consacré « aux liens qui existent chez Perec entre politique et esthétique », à partir de l’étude de textes de jeunesses inédits, et le second au Maroc étudiera la réception internationale de son œuvre.

Nous sommes aussi heureux d’annoncer que le tournage de l’émission « Un siècle d’écrivains » sur Perec est imminent. Le film, écrit et réalisé par Pierre-Oscar Levy, sera diffusé en décembre.

Figure dans ce bulletin, en plus du compte-rendu annuel de la dernière assemblée générale, un questionnaire sur feuille volante. Il s’agit d’une enquête que lance l’Association auprès de ses membres afin de mieux connaître le profil des lecteurs de Perec. Nous vous remercions par avance pour votre soutien et espérons que vous serez très nombreux à nous renvoyer ce questionnaire à notre adresse, bibliothèque de l’Arsenal. Sachez que les résultats de cette enquête seront communiqués dans le prochain bulletin et disponibles à l’Association.

Myriam Soussan